Master's degree project


Thesis
Presentation

187 rue Duguesclin
69003 Lyon. FR

M. +33 661 092 999
E. contact at ugoribeiroma dot com





Portfolio

Facebook

Instagram

Pinterest






Master's thesis


ARCHITECTURE
PRODUCT DESIGN
ABOUT
NEWS
REFLECT
Prev / Next


12. Master's thesis

Status Academic research
Year 2012

L'espace, le lieu et le concours d'architecture : l'alchimie d'une qualité architecturale contemporaine

Recherches réalisées sous la direction de Paolo Amaldi

Abstract

L’implosion du « régionalisme critique » et de la qualité architecturale devant la mondialisation grandissante est-elle imminente? Nous savons que ce mouvement architectural peut être considéré en bien des points ultime en termes de qualité. Il répond, précisément à un site, une culture un programme. Alors que la société tend à tomber dans l’indifférence, dans l’individualisation à outrance, qu’une crise identitaire est déjà en marche, que va devenir la qualité architecturale? Est-elle perdue à jamais? Comment les évolutions des notions de lieu et d’espace ont-elles conduit à remettre en cause l’existence du régionalisme critique et de sa qualité architecturale au profit d’une architecture localisée dont la qualité est obtenue par le biais du processus du concours d’architecture? Voici clairement la question posée dans cette étude, celle de la qualité architecturale à l’heure planétaire et de la méthode à utiliser pour parvenir à sa réalisation.

Les recherches et la production de ce mémoire s’inscrivent dans la continuité d’un premier travail réalisé sur le « régionalisme critique ». Celui-ci posait la question de l’influence du lieu sur l’architecture. Au cours de cette recherche, nombre de concepts, d’idéologies, de productions architecturales ont été abordés. Cette étude, ajoutée à de récentes expériences architecturales professionnelles, des rencontrent marquantes ainsi qu’à de fortes racines culturelles, portugaises, révèlent en moi le goût pour cette architecture régionale. Subtile, fine elle n’en est toujours que plus sublime. Il faut savoir la toucher, la regarder, parfois l’écouter mais surtout la parcourir parce que la lumière y est changeante tout comme l’aspect des matériaux, celle du sol, ou de bien d’autres éléments.

Dans « Le Régionalisme Critique: l’influence du Lieu sur l’architecture », je n’ai que peu statué sur le devenir de cette pratique. Toutefois, il apparaît que le mouvement du régionalisme critique est analytique ou politique mais non architectural. A l’inverse des protagonistes du mouvement moderne qui se revendiquaient comme tel et cherchaient à véhiculer leur dogmes architecturaux, l’humilité caractérise les praticiens du régionalisme critique. Il était également clairement notable que ce type d’architecture est caractéristique d’une région, voir d’une nation. Au Portugal, par exemple, la majeure partie des productions architecturales semblent marquées de cette étiquette. La raison en est simple et Pedro Pacheco, architecte à Lisbonne, m’assure qu’elle est le résultat d’un artisanat toujours florissant. Il ajoute ensuite que le jour où la standardisation prendra le pas sur celui-ci, l’architecture portugaise devra se préparer à un véritable changement. Qu’en sera-t-il alors de la qualité de l’architecture, au Portugal et ailleurs? Avec le peu de recul par rapport à cette étude, menée en 2011, j’en réinterroge le fond ainsi que les conclusions. Pouvons-nous toujours parler de régionalisme critique? Est-ce le seul moyen de réaliser une architecture de qualité? Quel(s) modèle(s) émerge(nt) de la mondialisation pour faire fasse à l’indifférence sociétale qu’elle véhicule.

Autant de question qui ont guidé cette seconde recherche intitulée: « L’espace, le lieu et le concours d’architecture: l’alchimie d’une qualité architecturale contemporaine ». Bien sûr, celle-ci n’a pas la prétention d’être manifeste, mais elle a le mérite, me semble-t-il de montrer tout le potentiel auquel l’architecture peut avoir recours, malgré la globalisation criante, tendant à la rendre insipide.



Cover
Cover
Cover