Master's degree project


Thesis
Presentation

187 rue Duguesclin
69003 Lyon. FR

M. +33 661 092 999
E. contact at ugoribeiroma dot com





Portfolio

Facebook

Instagram

Pinterest






Master's thesis


ARCHITECTURE
PRODUCT DESIGN
ABOUT
NEWS
REFLECT
Prev / Next


17. Master's project thesis

Year 2013

With Laurent Boutin-Neveu

Habiter Genève Eurométropole

Ce mémoire s’organise en quatre parties et reflète la méthodologie du studio. Il présente une réflexion continue sur la notion d’Habiter Genève Eurométropole, thématique commune développée par l’ensemble de l’atelier tout au long de cette année.

La première partie est une analyse territoriale de l’eurométropole genevoise. Celle-ci conduit à faire émerger trois aires d’études plus réduites sur un axe Sud qui va du quartier Jonction à Collonges-sous-Salève en passant par Carouge – La Praille.

Dans une seconde partie nous avons plus particulièrement étudié deux de ces trois aires d’études (Carouge – La Praille et Collonges-sous-Salève). Cette analyse plus resserrée tend à faire apparaître des questionnements transversaux sur les deux sites qui vont établir deux situations de projet.

La troisième partie présente le manifeste s’appuyant sur les enjeux et les potentiels révélés lors des deux phases d’analyses précédentes sur Collonges-sous-Salève ainsi que l’ensemble de la réflexion menée conjointement avec Laurent Boutin-Neveu.

Enfin la dernière partie présente également le manifeste établi pour Carouge – La Praille ainsi que la stratégie urbaine développée et le projet de logements.



Abstract

« Dans ce paysage magnifique du bout du lac Léman, entouré des crêtes du Jura et des Alpes, les populations française, genevoise et vaudoise prennent en mains leur destin commun : dans le respect de l’individualité de chaque territoire, certes, mais avec la ferme volonté de tirer un meilleur avantage de leurs solidarités »¹.

Genève, connue internationalement pour l’ensemble des institutions qu’elle accueille, constitue avec Lausanne l’une des deux grandes aires urbaines du Léman. Néanmoins, elle reste une « petite » ville connaissant actuellement un problème territorial important en raison d’une forte croissance lors de ces dernières décennies. L’étalement urbain s’est tenu bien au-delà des limites du canton (246 km²) sur les cantons de Vaud et du district de Nyon ainsi que sur les communes françaises (Pays de Gex, Vallée de l’Arve, Genevois, bas-Chablais et Annemasse). Cette urbanisation, comme ailleurs, s’est opérée de façon incontrôlée, impactant négativement transports, urbanisation, environnement et conditions de vie. Les frontières, nationale et cantonales, rendent complexes l’émergence d’une logique territoriale d’ensemble: « les convergences à organiser entre centre et périphérie doivent régler non seulement des problèmes d’intercommunalité, « d’intercantonalité » - l’agglomération s’étale sur deux cantons suisses -, « d’interdépartementalité » - elle implique deux départements français -, mais aussi et surtout « d’internationalité » - non pas avec le monde mais avec ses voisins français immédiats »².



______________


¹ Etienne Blanc, Jean-Claude Mermoud, Mark Muller, Préface, Genève Agglo 2030.
² Genève Agglo 2030, Richard Quincerot, Michèle Tranda-Pittion, Christoph Loetscher. Marseille, Editions Parenthèses, 2010. 216 p.

Printed edition
134/135